En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Cornell George Hopley-Woolrich, dit William Irish

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain américain (New York 1903 - id. 1968).

Après des études classiques et un prix littéraire qui le désigne, pour la critique, comme l'héritier de F. S. Fitzgerald (1927), il se consacre à la littérature policière (1934). Ses romans suivent l'itinéraire de la future victime : le meurtre n'est pas, comme dans le roman-problème, à la source du récit, il en est l'aboutissement. Le lecteur cohabite avec la mort à venir dans des récits à la fois implacables et sensibles (aux gestes, aux bruits, aux paysages, aux couleurs) : le suspense dans l'infini de ses modulations possibles (La mariée était en noir, 1940 ; l'Heure blafarde, 1944 ; la Sirène du Mississippi, 1947 ; J'ai épousé une ombre, 1949).