En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Tomás de Iriarte

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain espagnol (Puerto de la Cruz 1750 – Madrid 1791).

Traducteur de Molière et de Voltaire, il défendit le goût classique comme en témoignent son poème-pamphlet les Littérateurs en carême (1773) et sa traduction de l'Art poétique d'Horace (1777). Plus que son poème didactique la Musique (1779) ou ses comédies (la Demoiselle mal élevée, 1788), ses Fables littéraires (1782) restent le meilleur exemple de la verve satirique alliée à l'invention formelle.