En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mohammad Iqbal

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète et philosophe indien de langue urdu et persane (Sialkot v. 1873 – Lahore 1938).

Au lieu de se lamenter sur la gloire d'un passé révolu, il propose une revivification des valeurs de l'islam dans la société contemporaine. Il fut le premier à exprimer, en décembre 1930, la nécessité de la création d'un État séparé pour les musulmans de l'Inde. La philosophie d'Iqbal, qui puise aussi bien dans le Coran que chez Hegel, Nietzsche, Bergson, ou dans le Faust de Goethe, prône le dépassement de soi. L'influence d'Iqbal sur l'élite qui créa le Pakistan fut considérable (les Secrets du moi, 1915 ; la Cloche de la caravane, 1923 ; le Message de l'Orient, 1923 ; l'Aile de Gabriel, 1936).