En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Inoue Hisashi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain japonais (Yamagata 1934).

Ayant perdu son père à 5 ans, il passa son l'adolescence dans une institution catholique. Il fit des études françaises à l'Université Sophia, tenue par les jésuites, à Tokyo. Il commença d'abord une carrière d'auteur de pièces radiophoniques : un feuilleton télévisé pour marionnettes (1964-1969) eut un grand succès et lui assura une bonne réputation d'humoriste. Les pièces de théâtre qui suivirent : le Nombril des Japonais (1969) ; l'Aventure de Dogen (1971) confirmèrent son talent original. Maître de parodies satiriques qui ne manquent ni de perspicacité ni de profondeur, il est également auteur de romans pleins de verves : Bun et Fun, 1969 ; le Père Mokinpotto sauve la situation, 1971 ; évocation humoristique de sa vie estudiantine avec un maître missionnaire français ; Double Suicide en menotte, 1971, la Vie de Don Matsugoro, 1973 ; son très sérieux roman autobiographique le Garçon numéro quarante et un, 1972, et Gens de Kirikiri, grande entreprise romanesque achevée en 1981.