En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Indiens de Méso-Amérique

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

La Méso-Amérique, ou Amérique moyenne, domaine du nahuatl et des langues mayas principalement, fut le berceau des civilisations aztèque et maya, sans doute les plus brillantes de l'Amérique précolombienne. Là se développèrent, avec les Aztèques, les Mixtèques, les Mayas et les Zapotèques, les seuls exemples d'écritures amérindiennes connus. Là aussi se produisit, et avec une violence particulière, le choc de la conquête espagnole. Derrière Hernán Cortés, les conquistadores s'empressèrent de faire disparaître la quasi-totalité des codex qu'ils trouvèrent, et de ces littératures particulièrement riches, composées essentiellement de chroniques historiques, de poèmes religieux, épiques ou dramatiques constituant la mémoire collective de ces peuples, ne subsistent que de pauvres vestiges. Nos maigres connaissances actuelles se fondent sur les travaux de transcription et les compilations des missionnaires, puis des ethnologues modernes.