En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ilf Et Petrov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Nom de plume de deux écrivains soviétiques, Ilia Arnoldovitch Faïnzilberg (Odessa 1897 – Moscou 1937) et Evgueni Petrovitch Kataïev (Odessa 1903 – Sébastopol 1942).

Auteurs de feuilletons dénonçant dès 1923 le retour aux mœurs bourgeoises et à la bureaucratie, ils publièrent en collaboration des romans picaresques très populaires (les Douze Chaises, 1928 ; le Veau d'or, 1931), dont le héros, le « grand combinateur » Ostap Bender, dévoile, sous la fiction d'une chasse au trésor, l'univers éphémère d'affairisme qui prospérait à l'ombre du socialisme en construction. La grande réussite d'Ilf et Petrov est d'avoir su devenir un seul auteur : ils maîtrisent l'humour à la perfection et, en des récits extrêmement gais et enlevés, portent sur l'U.R.S.S. naissante un regard si acéré et si lucide qu'ils seront victimes post mortem en 1949, d'une violente campagne critique : leurs œuvres ne seront republiées (expurgées) qu'au moment du dégel.