En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

August Wilhelm Iffland

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique allemand (Hanovre 1759 – Berlin 1814).

Acteur puis directeur du Nationaltheater de Mannheim, où furent créées la plupart de ses pièces (œuvres de circonstance, drames bourgeois, comédies larmoyantes inspirées de Lessing et de Diderot), il dirigea, à partir de 1796, le Théâtre royal de Berlin, où il monta les œuvres de Goethe et de Schiller. Ses pièces ont monopolisé, avec celles de Kotzebue, près du tiers du répertoire des théâtres allemands à la fin du xviiie s., mais elles se démodèrent rapidement. Ses Mémoires (1798) éclairent le contexte théâtral dans lequel naquit le classicisme allemand.