En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Suhayl Idris

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain libanais (Beyrouth 1925 – id. 2008).

Fondateur à Beyrouth de la revue al-Âdâb (1953), professeur à l'Université américaine, traducteur de Sartre et de Camus, il est l'auteur de nouvelles (Désirs, 1947 ; Feux et Neiges, 1948 ; Larmes amères, 1956), de romans (Quartier latin, 1953 ; Nos doigts qui brûlent, 1962) et de pièces de théâtre (Fleur de sang, 1969).