En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ibuse Masuji

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain japonais (Fukuyama 1898 – Tokyo 1993).

Il se destine d'abord à la peinture de style traditionnel (nihon-ga) avant de s'orienter, au cours de ses études à l'Université Waseda de Tokyo, vers la création littéraire. De ses premières nouvelles on retient surtout la Salamandre (1929), conte allégorique composé dès 1923. Déjà apparaissent deux composantes de l'œuvre d'Ibuse : la précision quasi picturale de son trait, et un humour qui se tempère pourtant de mélancolie et de tendresse. Ces qualités vont ensuite s'affiner, notamment dans l'évocation burlesque du Tokyo d'après-guerre, vu à travers le regard détaché d'un vieux médecin, Pas de consultations aujourd'hui (1949-1950). Mais c'est Pluie noire (1965-1966), récit de la vie des habitants d'Hiroshima après le bombardement atomique, qui révèle le mieux sa vision désabusée du monde. Ibuse occupe dans la littérature japonaise contemporaine une place originale.