En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Abu Ali Hasan Ibn Rachiq

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain arabe (M'sila, Constantine, 1000 – Mazara 1070).

Formé à Kairouan, la capitale politique et intellectuelle de la Tunisie de ce temps, il devint une sorte de poète officiel, célèbre dans tout l'Occident musulman, côte à côte avec son grand rival Ibn Charaf, et comme lui théoricien de l'art poétique (al-'Umda) : l'art doit l'emporter sur l'inspiration ; l'idée (al-ma'na) n'est rien sans les mots (al-lafz) ordonnés par le rythme (al-wazn) et la rime (al-qafiya).