En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Iouriï Ivanovytch Ianovskyï

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain ukrainien (Maïorovo 1902 – Kiev 1954).

Consacrant à la guerre civile des récits romantiques que parcourt un souffle hérité de Babel (les Défenses de mammouth, 1925 ; le Sang de la terre, 1927), il prend pour héros de ses romans (les Quatre Sabres, 1930 ; les Cavaliers, 1935) et de son théâtre (Britanka, 1938 ; les Héritiers, 1940) des soldats de la Révolution qu'anime une foi absolue en la justice de leur cause. Auteur de nouvelles sur la guerre (Terre des pères, 1944 ; Récits de Kiev, 1948), il retrace dans un ultime roman la reconstruction de l'Ukraine (Eau vive, 1947-1956).