En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hyangga

(« chanson du terroir »)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

La plus ancienne forme poétique en langue coréenne.

Les 25 textes qui subsistent, écrits entre le viie et le xe s., forment un ensemble hétéroclite où l'on trouve des comptines (poèmes à 4 vers) et des œuvres d'inspiration bouddhiste ou confucianiste (poèmes de 8 ou 10 vers). Ils sont transcrits en idu (système de notation du coréen à l'aide de caractères chinois).