En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Moyshe Leyb Halpern

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète de langue yiddish (Zloczow, Galicie orientale, 1886 – New York 1932).

En 1908, il participa à la conférence de Tchernovtsy et émigra aux États-Unis où il se lia au mouvement moderniste Di Yunge. Sa poésie, caractérisée par un nihilisme sarcastique mais aussi par une grande tendresse lyrique, s'insurge contre l'écrasement de l'individu dans la mégalopole moderne (À New York, 1919 ; le Paon d'or, 1924).