En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

František Halas

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète tchèque (Brno 1901 – Prague 1949).

Il se révèle comme un poète d'inspiration tragique (Le coq effarouche la mort, 1930 ; la Face, 1931-1941 ; le Crève-cœur, 1933 ; Grand ouvert, 1936) et s'affirme patriote à la veille de la guerre et pendant l'Occupation (Fragment d'espérance, 1938 ; Notre dame Božena Němcová, 1940 ; Accordage, 1942). Engagé dans le communisme, il ne parvient pas à taire ses inquiétudes (Et le poète ?, 1948) et sera, peu après sa mort, désigné comme le corrupteur de la poésie socialiste tchèque.