En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Héliodore d'Émèse

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain grec (iiie ou ive s. apr. J.-C.).

Peut-être issu d'une famille de prêtres du Soleil, et devenu évêque de Tricca, en Thessalie, il est connu pour les Éthiopiques (gr. Aithiopika) ou Théagène et Chariclée, le roman grec le plus lu et imité jusqu'au xviie siècle, par les Byzantins, Le Tasse, Cervantès et Racine : le roman raconte les aventures de deux fiancés, le Thessalien Théagène et Chariclée, princesse éthiopienne, qui, après bien des malheurs, enlèvements, naufrages et trahisons, se retrouvent. L'intrigue apparemment simple, reprise par Verdi (Aida), se déploie en un récit virtuose, riche en rebondissements, récits secondaires, descriptions dramatiques et interventions divines, qui rappelle l'Odyssée.