Identifiez-vous ou Créez un compte

Giovanni Giudici

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain italien (Le Grazie, La Spezia, 1924).

On lui doit des recueils de poèmes d'un moralisme non dépourvu d'humour (Autobiologie, 1969 ; Ô Béatrice, 1972). Dans Salutz (1986), il remet au goût du jour la poésie provençale en la confrontant avec le langage moderne. Forteresse (1990) révèle une poésie comme métaphore de l'enfermement auquel l'homme moderne est condamné. Étoiles impies (1996) mêle un ton sublime et comique.