En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Allen Ginsberg

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète américain (Newark, New Jersey, 1926 – New York 1997).

Figure emblématique de la Beat generation, porte-parole de la contestation des années 1960, poète de l'espace et de la rue, il exprime sa haine de l'Amérique matérialiste dans une recherche rythmique et suivant un imaginaire où la banalité abhorrée du pays natal s'allie aux chants inspirés de l'Orient et de l'énergie du sujet, livré à son inspiration mystique et à son mouvement psychique. Le titre de son premier recueil, Hurlement (1956), indique la volonté de rupture et de protestation et la lutte contre les conventions. Kaddish (1958-1960), le Miroir vide (1961), Réalité sandwiches (1963), Nouvelles de la planète (1968) accentuent cette emprise d'une réalité déceptive que mine le pouvoir d'un langage perverti (Journaux indiens, 1970 ; la Chute de l'Amérique, 1973). Le souffle poétique de l'image du poète-mage s'impose dans Compétition des bardes (1977) et Souffle de l'esprit (1978), en un jeu littéraire où se conjuguent les influences hallucinatoires de Blake, le détachement du bouddhisme et la tradition américaine (de Whitman à Hart Crane et William Carlos Williams) : Plutonium, Ode, Poèmes, 1977-1980 (1982) ; Poèmes complets, 1947-1980 (1984) ; Salutations cosmopolites, poèmes 1986-1992 (traduction française 1996).