En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Amir Gilboa

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète israélien (Radzivilov, Ukraine, 1917 – Tel-Aviv 1984).

Il émigra en 1937 en Palestine, où il travailla comme ouvrier. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s'engagea dans l'armée britannique, puis il prit part à la guerre d'Indépendance. Son premier recueil de poèmes (En signe) parut en 1942. Les recueils suivants (Chants à l'aube, 1953 ; Bleus et Rouges, 1963 ; J'ai voulu écrire les lèvres de ceux qui dorment, 1968 ; Florilège, poèmes d'ici et de là, 1971) traduisent, dans un langage simple et à travers une multitude d'images chargées de symboles, une vision tragique de la vie.