En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Paul Gerhardt

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète allemand (Gräfenhainichen 1607 – Lübben an der Spree 1676).

Fils d'aubergiste, pasteur à Berlin, où il eut des démêlés avec le grand électeur à propos de l'édit de Tolérance, qu'il refusa de signer (1664), puis à Lübben, il est, après Luther, le plus important auteur de cantiques luthériens. Ses textes expriment, avec une simplicité proche du chant populaire, une confiance naïve envers le Créateur et savent trouver un juste équilibre entre les nécessités de la liturgie et le recueillement personnel. Nombre de ses cantiques comme À présent, les forêts reposent, Oh tête couverte de sang et de plaies, sont encore vivants aujourd'hui.