En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jef Geeraerts

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain belge d'expression néerlandaise (Anvers 1930).

Fonctionnaire au Congo belge, il se révèle un maître du récit de voyage (l'Été indien, 1969), mais surtout un être déraciné et tourmenté par la décolonisation, dont il dénonce les espoirs déçus (Je ne suis qu'un nègre, 1962 ; Mitraille, 1963 ; l'Histoire de Matsombo, 1966), images de ses propres frustrations (Gangrène, 1968-1977). Il s'est aussi intéressé à la politique-fiction et au roman policier (Kodiak 58, 1979 ; Chasse, 1981 ; Drogues, 1983).