En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Judith Gautier

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres française (Paris 1845 – Dinard 1917).

Fille de Théophile Gautier, elle fut initiée aux langues et aux littératures d'Extrême-Orient et publia, très jeune, des adaptations de poèmes chinois et des traductions du japonais. L'essentiel de son œuvre est placé sous le signe de l'exotisme oriental (le Dragon impérial, 1869 ; le Paravent de soie et d'or, 1904). Épouse du poète Catulle Mendès, dont elle se sépara très vite, elle éprouva une véritable passion pour Wagner, qu'elle contribua à faire connaître en France.