En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

João Baptista da Silva Leitão, vicomte de Almeida Garrett

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain et homme politique portugais (Porto 1799 – Lisbonne 1854).

Gagné aux idées libérales dès la révolution de 1820, il dut s'exiler à deux reprises (1823-1826 et 1828-1836) en France et en Angleterre. Il introduisit et reformula au Portugal l'idéal romantique européen, par ses romans (Voyages dans mon pays, 1846), ses poèmes (Fleurs sans fruits, 1845 ; Feuilles tombées, 1853) et, surtout, son théâtre (Frère Luis de Sousa, 1843).