En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Antonio García Gutiérrez

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique espagnol (Chiclana de la Frontera 1813 – Madrid 1884).

Auteur puissant, au génie inventif et aux multiples ressources, il connut un succès foudroyant avec son premier drame, le Troubadour (1836), dont il fit lui-même la parodie (les Fils de l'oncle Tronera, 1846), tandis que Salvatore Cammarano en tira le livret du Trouvère de Verdi (1853). Influencé par le théâtre romantique français, il en adapta les théories à la vie et à l'histoire espagnoles (le Page, 1837 ; les Noces de Doña Sancha, 1843 ; le Trésor du roi, 1850 ; Vengeance catalane, 1864 ; Juan Lorenzo, 1865). On lui doit aussi quelques recueils lyriques (Lumière et Ténèbres, 1842) et des récits en prose et en vers de tonalité comique ou satirique (le Fantôme de Valladolid, 1842).