En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

K'onst'ant'ine Simonis dze Gamsaxurdia

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain géorgien (Abacha 1893 – Tbilisi 1975).

D'origine noble, il raconte dans ses premiers récits (Le monde que je vois, 1924 ; le Sourire de Dionysos, 1925) la faillite de sa propre classe, balayée par la collectivisation dans sa trilogie le Rapt de la lune (1935-1936). Il est surtout connu pour ses deux romans historiques, consacrés l'un à l'architecte de la cathédrale Svet'itsxoveli de Mtsxeta (la Dextre du grand maître Constantin, 1939), l'autre à l'arrière-grand-père de la reine Tamar, le grand roi unificateur de la Géorgie au xie siècle (David le Bâtisseur, 1942-1962).