En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Galeran de Bretagne

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Roman composé au tournant des xiie et xiiie siècles.

L'auteur, un certain Renaut, s'inspire du lai de Fresne de Marie de France, et des romans Floire et Blancheflor et l'Escoufle de Jean Renart, pour raconter les amours contrariées de Frêne, abandonnée par sa mère à la naissance et séparée de sa sœur jumelle, Fleurie, et de son ami d'enfance, Galeran, fils du comte de Bretagne. Leurs aventures mènent l'une à partager la vie quotidienne des artisans de Rouen, l'autre à s'illustrer à Rome comme chevalier. Sommé de trouver une épouse, le héros choisit Fleurie. Déguisée en jongleuse, Frêne est reconnue par sa mère et par Galeran, qui l'épouse, tandis que sa sœur entre au couvent. L'effet de réalisme provoqué par le travail féminin donne une nouvelle impulsion aux personnages et aux situations empruntées à la lyrique courtoise et au modèle romanesque du xiie siècle.