En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Keita Fodeba

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain, maître de ballet et homme politique guinéen (Siguiri 1921 – prison de Camayenne 1969).

Avec les Ballets africains, il fait le tour du monde. Ministre de l'Intérieur (1957), puis de la Défense nationale, il est accusé de complot par le président Sékou Touré, condamné à mort et exécuté. Il a laissé des poèmes (Poèmes africains, 1950 ; le Maître d'école, 1952 ; Aube africaine, 1965).