En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Empédocle

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Philosophe grec (Agrigente v. 490 – v. 435).

Fils du chef du parti démocratique de sa cité, il joua un rôle de législateur, de médecin et de prophète. Combinant les thèses d'Héraclite, de Parménide et de Pythagore, il évoque, dans son œuvre philosophique et poétique – dont un papyrus récemment découvert à Strasbourg permet de mieux comprendre l'unité (De la nature, les Purifications) –, l'univers composé de quatre éléments (l'eau, l'air, le feu, la terre) mais déchiré entre deux forces antagonistes dont l'action s'exerce à la fois dans le monde physique et dans le domaine spirituel : Amour et Haine. L'apparition de l'homme et la naissance de l'histoire coïncident, pour Empédocle, avec la prédominance de la Haine. Sa personnalité exceptionnelle et déconcertante (la tradition voulait qu'il se fût jeté dans l'Etna) et sa pensée originale influencèrent la philosophie antique (Lucrèce), et il est resté une figure emblématique pour l'esthétique moderne (Hölderlin, Nietzsche, Heidegger, René Char).