En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Empfindsamkeit

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Courant littéraire apparu dans les années 1740 à 1780 en Allemagne, né de l'opposition au rationalisme de l'Aufklärung. L'influence de la culture française recule devant celle des romans anglais de Richardson et de Goldsmith dans une bourgeoisie qui compense son impuissance politique par le culte du sentiment et de la famille. Cette sensibilité nouvelle s'exprime dans la Comtesse suédoise (1746) de Gellert, mais aussi, teintée d'une religiosité héritée du piétisme, dans la Messiade (1773) de Klopstock. L'Empfindsamkeit a inspiré les Souffrances du jeune Werther (1774) et contribué à l'avènement du Sturm und Drang, avant de dégénérer en sensiblerie.