En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Annette von Droste-Hülshoff

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poétesse allemande (château de Hülshoff, près de Münster, 1797 – château de Meersburg 1848).

Issue d'une vieille famille de la noblesse westphalienne, elle a mené sous la triple autorité de l'Église catholique, de sa famille et de sa caste, une existence retirée, solitaire, assombrie par les deuils et la maladie. Elle quitte sa province natale en 1841 pour Meersburg et ne parvient que vers sa quarantième année à créer une poésie originale, mélange d'exaltation fiévreuse et de désenchantement, de précision réaliste et de fantasmagorie. Ces caractéristiques sont aussi propres à sa nouvelle le Hêtre aux Juifs (1842), considérée comme un des chefs-d'œuvre de la prose allemande. La publication de ses Poèmes en 1844 lui apporte une notoriété qui n'a fait que s'affirmer depuis. Elle fait partie des créateurs isolés, héritiers du romantisme, précurseurs du réalisme, ultérieurement regroupés dans le courant « Biedermeier ».