En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Donneau de Visé

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Paris 1638 – id. 1710).

Sensible à l'air du temps, il fut de toutes les modes. Il publia des nouvelles au goût du jour (les Diversités galantes, 1664), participa aux querelles autour de Molière (tantôt contre, tantôt pour), puis à celle des Anciens et des Modernes – étant du côté des Modernes –, et écrivit des tragédies à machines (les Amours de Vénus et d'Adonis, 1670) et des comédies « d'actualité » : (la Veuve à la mode, 1668, et la Devineresse, 1679, avec T. Corneille). Mais, surtout, en fondant le Mercure galant (1672), il inventa le journalisme périodique moderne, mêlant actualité politique et littéraire, critique, publications et débats, dont un resté célèbre autour de la Princesse de Clèves.