En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierre Dhainaut

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français (Lille 1935).

Il est sensible à la créativité surréaliste qui marque ses premiers textes. À l'entame de l'œuvre, le Poème commencé (1969) révèle l'influence de Jean Malrieu, et Efface, éveille (1974), celle de B. Noël. Il évolue alors entre une forme spacieuse et un attrait pour la brièveté. Surtout, dans un mouvement de conversion, un sujet lyrique « altéré » se défait peu à peu de ses prérogatives pour se tourner vers l'autre d'autrui et du monde, s'en faire l'écho (Mise en arbres d'échos, 1991). Il s'agit de définir les mots d'une justesse de soi à soi, de soi à l'autre, de soi au monde. Prolifique, cette poésie accorde une place prépondérante aux éléments du monde tels que l'enfance et le rivage, l'arbre ou la pierre, pour en dire l'irremplaçable présence (Fragments et louanges, 1993). Dans la lumière inachevée (1996) est une auto-anthologie.