En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Régine Detambel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière française (Saint-Avold 1964).

Kinésithérapeute, elle explore dans ses romans les métamorphoses et les blocages du corps : fragilité cruelle de l'enfance (Elle ferait battre des montagnes, 1988 ; la Modéliste, 1990), révoltes de l'adolescence (la Verrière, 1996), engluement dans la vieillesse (le Long Séjour, 1991), maladie et sexualité (la Chambre d'écho, 2001). Dans la continuité revendiquée de Colette, elle scrute le réel à la loupe, d'un regard myope qui révèle la charge affective violente du quotidien. Son écriture concise, charnelle et souvent cruelle, met en scène la Comédie des mots (1997), recourt aux métaphores pour créer la surprise et aux contraintes oulipiennes pour débrider l'imaginaire (l'Écrivaillon, 1998).