En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Philippe Néricault, dit Destouches

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique français (Tours 1680 – Villiers-en-Bière 1754).

Le succès lui vint dès sa première pièce, le Curieux impertinent (1710), que suivirent l'Ingrat (1712) et l'Irrésolu (1713), le Philosophe marié (1727), le Glorieux (1732), la Fausse Agnès (1736), le Dissipateur (1736). Ce théâtre décent qui prise l'argent autant que la noblesse, et où les affrontements de classe se diluent dans l'opposition de caractères fades, se cantonne dans le « noble comique » et ouvre la voie à la comédie larmoyante et moralisatrice.