En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alfred Desrochers

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète canadien-français (Saint-Élie-d'Orford 1901 – Montréal 1978).

Excellent journaliste et critique (Paragraphes, 1931), il fut aussi animateur d'un « mouvement des Cantons de l'Est » et correspondant des meilleurs écrivains de l'époque. À l'ombre de l'Orford (1929) est le point culminant de son œuvre poétique : sonnets réalistes, hymnes robustes, marqués par l'influence américaine (Whitman), humour et nostalgie d'un « fils déchu de race surhumaine ».