En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Eugène Demolder

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain belge de langue française (Molenbeek 1862 – Essonnes 1919).

Membre de la Jeune Belgique, il s'en sépara pour fonder le Coq rouge (1895). Son œuvre se veut la récapitulation dramatisée de la Flandre picturale : la Légende d'Yperdamme (1897) transpose les anachronismes naïfs des peintres des xive et xve siècles ; la Route d'émeraude (1899) reconstitue la vie des artistes flamands et hollandais au xviie siècle ; les Patins de la reine de Hollande (1901) s'inspirent de Jérôme Bosch et de Bruegel. Il écrivit en collaboration avec A. Jarry le livret de Pantagruel, opéra-bouffe mis en musique par C. Terrasse (1911). On lui doit aussi des critiques d'art et des impressions de voyages (l'Espagne en auto, 1906).