En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Étienne Delécluze

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Peintre et écrivain français (Paris 1781 – Versailles 1863).

Traducteur de Dante, romancier (Mademoiselle Justine de Liron, 1832), il est aussi l'auteur d'un Journal (publié en 1948) et de Souvenirs de soixante années (1862) qui fournissent un utile témoignage sur les salons littéraires de l'époque. Lui-même anima un cénacle de jeunes rationalistes nourris de classicisme qui prônaient le développement de l'esprit critique et l'ouverture sur la littérature étrangère, et traçaient ainsi la voie à l'esprit de la monarchie de Juillet.