En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marcelle Delpastre

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français d'expression française et occitane (Chambaret 1925 – id. 1998).

Ayant poursuivi des études jusqu'au baccalauréat, elle dirigea ensuite l'exploitation familiale de Germont, faisant de l'écriture une sorte de défoulement à son labeur quotidien de cultivatrice. Elle collabora assidûment aux revues Lemouzi et Lo Leberaubre, qui publièrent beaucoup de ses œuvres. Elle accomplit un remarquable travail d'ethnographe en recueillant et en restituant de nombreux contes : Contes populaires du Limousin (1970), Nouveaux Contes populaires et proverbes du Limousin (1974), Sorcellerie et magie en Limousin (1982), Los contes dau Pueg Garjan (1988), etc. Poète à ses heures avec la Vigne dans le jardin (1967) ou Psaumes païens (1974), elle rédigea en français et en oc, sa vie durant, une sorte de livre de raison où voisinent réflexions philosophiques, souvenirs d'enfance, élans poétiques, considérations diverses et peintures de mœurs qui bénéficièrent d'une audience nationale : le Passage (1989), le Livre de l'herbe et des arbres, Paroles pour cette terre, les Chemins creux (1993), le Jeu de patience (1998). Son Œuvre poétique complète a été publiée après sa mort.