En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Cecil Day Lewis

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète anglais (Ballintogher, Irlande, 1904 – Hadley Wood, Hertfordshire, 1972).

Communiste militant (1934) avec ses amis W. Auden et S. Spender, puis démissionnaire (1938), professeur de poésie à Oxford (1951-1955) et à Harvard (1964-1965), il évoluera des réquisitoires engagés (Ouvertures à la mort, 1937) à un lyrisme tout intérieur (le Portail, 1962 ; la Chambre, 1965 ; Les racines murmurent, 1970). Auteur d'essais critiques (Un espoir pour la poésie, 1943 ; l'Image poétique, 1947 ; l'Impulsion lyrique, 1965) et d'une autobiographie (le Jour enterré, 1960), traducteur de Virgile et de Valéry, il a publié des romans policiers à succès sous le pseudonyme de Nicholas Blake (Une minute pour un meurtre, 1948). Succédant à John Masefield, il fut poète lauréat (1968).