En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Erasmus Darwin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Botaniste et poète anglais (Elston, Nottinghamshire, 1731 – Derby 1802).

Membre de la Lunar Society, il refuse d'être le médecin de George III. Déiste, auteur d'hymnes religieuses, correspondant de Rousseau, il se lança dans la poésie scientifique, exposant avec ingéniosité le système linnéen. Les Vies des plantes (1789), l'Économie de la végétation (1792), le Jardin botanique (1795), le Temple de Nature ou les Origines de la société (1803) et, surtout, Zoonomia ou les Lois de la vie organique (1794-1796), où il ébauche les théories de l'évolution, annoncent Lamarck, Darwin (son petit-fils) et Pavlov.