En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

George Darley

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain irlandais (Dublin 1795 – Londres 1846).

Ses romans (Lilian de la vallée, 1826), ses opéras (Sylvia ou la Reine de mai, 1827) et ses œuvres d'érudition (il édite Beaumont et Fletcher en 1840) traduisent une même quête de l'esthétique qu'appellent ses thèmes, nervaliens ou « modernes » (sirènes, noyades, licornes, phénix, déserts). Ses confessions lyriques (les Errements de l'extase, 1822 ; Nepenthe, 1835) ébauchent l'élan vers le merveilleux, face au réalisme croissant de la génération postromantique.