En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis de Courcillon, abbé de Dangeau

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Érudit français (Paris 1643 – id. 1723).

Frère de l'auteur du Journal, il fut converti au catholicisme par l'Exposition de la doctrine catholique de Bossuet, devint lecteur de Louis XIV (1671) et prieur de Gournay (1683). Auteur de dialogues sur la religion (1684) et de traités grammaticaux (Lettre sur l'orthographe, 1694 ; Essais de grammaire, 1711 ; Réflexions sur la grammaire française, 1717 ; Discours sur les voyelles, 1721), il a réuni des manuscrits qui forment le « fonds Dangeau » de la Bibliothèque nationale.