En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Simin Danechvar

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière et nouvelliste iranienne (Chiraz 1921).

Docteur en littérature persane, elle enseigna à l'Université de Téhéran et épousa l'écrivain Djalal Al-é Ahmad. On lui doit deux recueils de nouvelles reflétant l'univers féminin en Iran, Une ville comme le paradis (1961) et Qui saluerai-je ? (1980), ainsi qu'un roman paru en 1997, l'Ile de l'égarement, mais son chef-d'œuvre reste incontestablement le roman Savoshoun (1969), qui dépeint les inquiétudes et les aspirations d'une femme face à l'activité politique de son mari, avec pour toile de fond la Seconde Guerre mondiale et l'occupation britannique du sud de l'Iran.