En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Léon-Gontran Damas

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Cayenne 1912 – Washington 1978).

Écrivain, comme Césaire et Senghor, de la négritude, révolté contre son éducation bourgeoise et occidentale (Pigments, 1937), il dénonça dans son Retour de Guyane (1938), où il avait été envoyé en mission, le colonialisme et l'idée d'assimilation, avant de révéler, dans son anthologie des Poètes d'expression française (1957) puis dans la Nouvelle Somme de poésie du monde noir (1966), l'ampleur de la littérature noire. Son œuvre lyrique (Graffiti, 1952 ; Névralgies, 1966) culmine dans Black Label (1956), où, sur un rythme de tambour, l'amertume de l'exil accompagne le cafard de l'alcool. Il a aussi rassemblé des contes populaires guyanais (Veillées noires, 1942).