En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Edward Dahlberg

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier américain (Boston 1900 – Santa Barbara, Californie, 1977).

Une enfance pauvre, une vie de vagabond, sa rencontre avec Alfred Stieglitz et Theodore Dreiser lui ont fourni la matière de textes autobiographiques, Chiens courants (1930) ou Parce que j'étais de chair (1964). L'image de la mère s'unit à celle de la ville américaine dans les Confessions d'Edward Dahlberg (1971).