En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Anne Tanneguy-Le Fèvre, Mme Dacier

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Philologue française (Preuilly 1647 – Paris 1720).

Fille de l'érudit Tanneguy-Lefebvre, elle devint célèbre pour ses traductions de Callimaque, d'Aristophane et de Térence. C'est à l'occasion de son travail sur l'Iliade (1699) et l'Odyssée (1708) qu'elle se lança dans la querelle des Anciens et des Modernes, en prenant contre Houdar de La Motte la défense de la poétique homérique (Des causes de la corruption du goût, 1714) avec une énergie et une précision qui forcent l'admiration.