En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

David Dabydeen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain guyanais, vivant en Grande-Bretagne (Guyane britannique, 1955).

Enseignant (il a effectué des recherches sur la représentation du Noir dans les arts visuels du xviiie s. : les Noirs dans l'œuvre de Hogarth, 1985), il est aussi poète (l'Odyssée coolie, 1988) et romancier. Adolescent, il quitte Guyana avec sa famille pour s'installer en Angleterre. The Intended (1990) raconte l'apprentissage de l'intégration, tandis que The Counting House (1996) fait retour dans la colonie guyanaise au temps de la transition entre anciens esclaves noirs récemment émancipés et les Indiens récemment venus travailler sous contrat. Enfin, Chant esclave (1984) évoque, en créole et dans une traduction anglaise de l'auteur, les chants et souvenirs des Indiens travaillant dans les champs de canne à sucre.