En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Constantin de Preslav

connu aussi sous les noms de Constantin le Prêtre et de Constantin l'Évêque

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Évêque et écrivain du premier royaume bulgare (ixe-xe s.).

Disciple de Cyrille et de Méthode, il passe pour être le premier historien et le premier poète de la littérature bulgare. Il a traduit ou adapté du grec de nombreux écrits, en particulier des Commentaires de l'Évangile (894), compilation d'homélies grecques, et le Discours contre les ariens (907) de saint Athanase. Sa Chronique abrégée est un précis d'histoire universelle qui repose sur une compilation de chroniques byzantines. Mais son Abécédaire acrostiche (894), premier essai connu de versification slave, glorifiant la culture nationale et l'œuvre de Cyrille et de Méthode, marque l'avènement d'un genre nouveau. C'est grâce à Constantin que le vieux bulgare a été enrichi et élevé au rang de langue littéraire.