En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Isabella Van Tuyll Van Serooskerken Van Zuylen, Madame de Charrière

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres suisse d'origine hollandaise (Zuilen, près d'Utrecht, 1740 – Colombier, canton de Neuchâtel, 1805).

C'est l'une des femmes écrivains les plus prolifiques du xviiie siècle avec Mme Riccoboni et Mme de Graffigny. Comme ces dernières, elle se fit connaître par ses romans par lettres, tels que les Lettres neuchâteloises (1784) et les Lettres écrites de Lausanne (1785), ainsi que par ses récits (Caliste, 1787), qui allient l'analyse psychologique aux tableaux de mœurs ironiques. Le choix de la forme épistolaire permet aux femmes d'explorer les arcanes de l'intimité et de la sensibilité. Son écriture se caractérise par une retenue subtile et une attention accordée aux détails de la vie, ce qui lui permet d'élaborer une réflexion sur le destin de la femme. Mme de Charrière eut, avant Mme de Staël, une longue liaison avec Benjamin Constant.