En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Paul Chamberland

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain québécois (Longueil 1939).

Il débute par Terre Québec (1964) dans l'aile radicale de l'indépendantisme québécois, en même temps qu'il lance la revue Parti pris (1963). Marqué par les événements de mai 1968, auxquels il participe durant ses études à Paris, il entreprend la recherche d'une contre-culture par « l'accomplissement intégral de l'anarchie », évoluant vers une sorte de mysticisme naturiste et vers des novations de style à la manière des graffiti (Demain les dieux naîtront, 1974). Ses préoccupations écologiques, éthiques, pacifistes, se retrouvent dans Terre souveraine (1980) et, après bien des « géogrammes », En nouvelle barbarie (1999).