En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Varlam Tikhonovitch Chalamov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain russe (Vologda 1907 – Moscou 1982).

Arrêté une première fois en 1929, puis en 1937, il passa vingt-deux ans de sa vie dans des camps, et son œuvre – aussi bien la poésie (rassemblée dans Cahiers de Kolyma, 1978) que la prose – est profondément marquée par cette expérience. Libéré à la mort de Staline, il donne avec les Récits de Kolyma (1969), diffusés clandestinement en Union soviétique et publiés à l'étranger, un témoignage poignant, dans sa rigueur et sa nudité, sur l'univers du Goulag. Il s'agit de récits brefs, qui ne comportent pas de considérations générales, mais relatent des épisodes symptomatiques. Dans le recueil Résurrection du mélèze (posthume, 1985), figurent, aux côtés des Récits sur mon enfance, d'autres textes consacrés au camp.